Le quartier des Batignolles et la Mémoire du Rail:

Les terrains Cardinet dans le quartier des Batignolles étaient une réserve de gros gibier pour les chasses royales. A partir des années 1830 et jusqu’à 2000 les terrains Cardinet étaient un domaine d’activité ferroviaire.
La ligne de Paris à Saint-Germain-en-Laye est la première ligne de train au départ de Paris et également la première ligne de voyageurs. Elle a été créée par les frères Pereire. Le 25 août 1837 le premier train de voyageurs roulait entre Paris (place de l'Europe) et Le Pecq. Un voyage de vingt-six minutes pour dix lieues avec une locomotive Stephenson.
Saint-Lazare Le Pecq en 1837
Reconstitution du premier train de voyageurs en France entre Saint-Lazare Le Pecq. Photo prise dans le quartier des Batignolles. 
train Saint-Lazare Le Pecq en 1837
Départ du premier train de voyageurs de la gare Saint-Lazare vers Le Pecq. La photo est prise pendant la reconstitution de 1930 de l'inauguration par la reine Marie-Amélie le 24 août 1837.

En 1842 la première locomotive Crampton est utilisée sur ce réseau: Photos de Crampton.

Les Chemins de fer de l'Ouest pouvaient commencer à s'étendre en partant de bifurcations sur cette ligne. Au début indépendante les différentes compagnies exploitants chacune une ligne (Asnières en 1851, Auteuil en 1854) se regroupent en 1855 sous le nom de Compagnie des chemin de fer de  l'Ouest. En janvier 1909 l’Etat reprend l'exploitation de l'ensemble des lignes de l'Ouest.

Le quartier des Batignolles était un composant essentiel du réseau de chemin de fer de Paris et de l'Ouest. En février 1846  Ernest Gouin s'était lancé dans la fabrication de locomotives à vapeur et s'était installé au village des Batignolles (actuellement entre les rues Boulay et Emile-Level). Les Etablissements Ernest Gouin et Cie, une société en commandite spécialisée dans le matériel et les infrastructures ferroviaires, qui deviendra plus tard la Société de Construction des Batignolles.

Ci-dessous à droite La gare du Pont Cardinet.
Tunnel des Batignolles
Tranchée des Batignolles et tunnels des Batignolles avec les voitures Bidel à étages. Les parisiens avaient pris l'habitude de les dénommer ainsi car elles ressemblaient aux voitures cages à étages de la célèbre ménagerie du dompteur François Bidel (1839 -1909).
Train aux Batignolles
La gare Parisienne du réseau de l’Ouest est la gare Saint-Lazare mise en service en 1842. Pour relier la gare Saint-Lazare et les Batignolles il a fallu initialement creuser un tunnel sous le bas de la butte Montmartre au niveau de la station de métro Rome. Pour répondre à la croissance du trafic des tunnels parallèles étaient nécessaires. Le tunnel ferroviaire des Batignolles fut supprimé après l'accident d’octobre 1921. Le résultat de ces travaux est la tranchée des Batignolles.
Locomotives aux Batignolles Gare des Batignolles
Ci-dessous la rue cardinet. Sur la gauche, derrière le mur, les bâtiments sont ceux de la gare de marchandises de Paris Batignolles ouverte en 1844. C'est sur ces voies de terminus perpendiculaires à la rue Cardinet qu'arrivaient les trains qui ravitaillaient le grand marché des Halles de Paris.
Gare de marchandises rue Cardinet Les produits arrivaient de Normandie et des ports de pêche.

Les poissons étaient ré-acheminés des Batignolles vers les grandes villes de France.

Le lait fut le dernier produit à arriver pour alimenter Paris.

C'est cet espace qui forme la première partie du Parc des Batignolles.

A remarquer le bâtiment de l'horloge à gauche qui sera utilisé en 2010 par la Direction des Jardins de Paris.

A droite le quartier des Batignolles.

Ci-dessous la porte d'entrée de la gare de marchandises des Batignolles. La photo est prise de la rue Cardinet. Comme celle du dessus en tournant de 90° à gauche.
La gare de marchandises des Batignolles

Ci-dessous le déchargement du lait avant la livraison dans Paris. Pour repère, voir au fond à droite le square des Batignolles.
La gare de marchandises des Batignolles

Le dimanche 21 mai 1871 la semaine sanglante commence. Elle marque la fin de la Commune de Paris. Une Barricade est à la hauteur du Pont Cardinet. Le 22 mai les Allemands autorisent les Versaillais à traverser la zone neutre au nord de Paris, ce qui leur permet de prendre les Batignolles à revers. Le 23 mai les hostilités cessent aux Batignolles malgré les efforts des troupes commandées par Benoît Malon.

A l'extérieur de la gare de marchandises des Batignolles la vie dans la rue cardinet. A gauche une calèche entre dans la gare:
rue cardinet

En plus d'être une gare de voyageurs et une gare de marchandises, les Batignolles hébergeaient le dépôt des locomotives à vapeur pour les grandes lignes comme les trains de banlieue:

rue cardinet

Depot des locomotives à vapeur aux Batignolles
A droite la sortie du dépôt de Batignolles.
 la sortie du dépôt de Batignolles

Les ateliers d'entretien des locomotives à vapeur du réseau de l'Ouest étaient la source d'une activité majeure aux Batignolles:
Locomotives à vapeur aux Batignolles

1854 : La gare des Batignolles est sur la ligne Pont de Cardinet-Auteuil. Elle est sur la ligne de la gare Saint Lazare. En 1922 la gare est reconstruite de l'autre côté du pont de la rue Cardinet et prend le nom de gare de Pont Cardinet. Une partie de la ligne a été intégrée à la Petite Ceinture en 1867.

La gare des Batignolles
La gare des Batignolles (collection L'Hirondelle Paris, Cparama).

La gare des Batignolles
La gare des Batignolles (collection Cparama).

Des cartes postales complémentaires sur cette page : La gare des Batignolles.

En 1866 Zola habitait dans les Batignolles où il fréquentait les peintres impressionnistes du groupe des Batignolles dont  Manet et Monet qui s’intéressaient à des peintures sur les chemins de fer. Puis Emile Zola a habité à Médan sur la ligne Saint-Lazare-Le Havre. Vers 1885 Emile Zola photographiait du bas de sa propriété les trains à vapeur qui passaient. Son livre La bête humaine décrit les lieux de la ligne et l'époque. Un extrait sur le personnage principal Jacques Lantier: "Aussi tous ses chefs le donnaient-ils pour un mécanicien hors ligne, ne buvant pas, ne courant pas, plaisanté seulement par les camarades noceurs sur son excès de bonne conduite, et inquiétant sourdement les autres, lorsqu'il tombait à ses tristesses, muet, les yeux pâlis, la face terreuse. Dans sa petite chambre de la rue Cardinet, d'où l'on voyait le dépôt des Batignolles, auquel appartenait sa machine, que d'heures il se souvenait d'avoir passées, toutes ses heures libres, enfermé comme un moine au fond de sa cellule, usant la révolte de ses désirs à force de sommeil, dormant sur le ventre!" (La bête humaine, Emile Zola).
Le rôle de Jacques Lantier sera repris par Jean Gabin dans le film La Bête humaine de Jean Renoir en 1938.
Monet

Au début de 20eme siècle les locomotives à vapeur étaient nombreuses à circuler dans le quartier des Batignolles. L'électrification des lignes est progressive et malgré le Diesel, les vapeurs sont utilisées sur de nombreuses grandes lignes et sur le réseau de banlieue. Ci-dessous une Pacific C500 au dépôt de Batignolles. Au fond la bâtiment des machines à outils et devant l'infirmerie.
locomotive à vapeur type Pacific 500 au Dépôot des Batignolles  
locomotive à vapeur au Dépôot des Batignolles  
Le même site vu de l'autre coté du mur du dépôt de Batignolles dans la rue Saussure et Bld Péreires:
rue Saussure Bld Pereire et dépot de Batignolles

Entre 1900 et 1912, Les Batignolles ne se limites pas uniquement à des trains. Il y a également toute une vie à voir avec les cartes postales de l'époque.
Cartes postales des Batignolles il y a 100 ans

Après le lien vers les cartes postales il est possible dans afficher une carte postale qui va bien avec cette page. On voit l'avenue de Clichy avec deux ponts ferroviaires. Au premier plan le pont qui permettait de rejoindre l'usine de construction des locomotives Gouïn. Au second plan le pont de la Petite Ceinture. Le pont Gouin franchissait l'avenue de Clichy au niveau du numéro actuel 171. Ce pont a été supprimé dans les années trente. Le pont de la Petite Ceinture est toujours en place. Au gauche de la carte postale les voies rejoignaient le réseau ferroviaire de Batignolles -St Lazare.

avenue de Clichy
L'avenue de Clichy avec les deux ponts ferroviaires.

La porte de Clichy
La porte de Clichy (carte postale de la collection P. Bargelin sur Cadot Paris).

Le 16 Octobre 1921, suite à une collision entre deux trains dans le tunnel des Batignolles un incendie grave provoque la mort de vingt-huit personnes et soixante-quatorze blessés. Il s’en suivra une démolition du tunnel dont les travaux dureront jusqu’en 1925.

1921 : Les restes d'une des deux locomotives après l'accident dans le tunnel
Catastrophe sous le tunnel des Batignolles entrée du tunnel  au premier plan un wagon incendié
Catastrophe sous le tunnel des Batignolles entrée du tunnel au premier plan un wagon incendié
Vue-du-pont-des-Batignolles-le-tunnel-qui-va-etre-detruit
1923 : Photo prise du pont des Batignolles. Au fond le tunnel qui va être détruit

Destruction du tunnel des Batignolles en 1923.

1923 : Destruction du tunnel des Batignolles

Modification de la voute du métro


L'électrification de la ligne est réalisée de 1924 à 1927 en courant continu 650 V par un 3eme rail. L'électrification atteint Saint-Germain en mars 1927.
Ci-contre, commande d’aiguillage manuel (deux de gauche)
et électrique (à droite) en 1931.
Crédit photos ayant droit de Francois Kollar -Bibliothèque Forney Paris.
En 1936 le premier autorail triple Bugatti de 800 ch
est affecté aux liaisons rapides Paris-Le Havre à partir
du nouveau dépôt autorails de Batignolles-Remblai.
poste_aiguillage-1931 transmissions_tringles_commande  Poste_aiguillage_electrique
La libération de Paris
Dépôt de Batignolles locomotive US4383 en 1945
une vapeur US4383 au dépôt de Batignolles en 1945.

Un fait marquant du dépôt est le 10 août 1944. La libération de Paris commence par la grève des cheminots du dépôt des Batignolles. Les cheminots s'opposent au trafic des rames en les arrêtant à la gare du Pont-Cardinet.

avant 1830 Le quartier des Batignolles et la Mémoire du Rail La Suite de l historique






Plan du Site