L'urbanisme du nouveau quartier des Batignolles :

L'urbanisme est un sujet principal. L'autre est les transports.

Le 8 juillet 2008, la Mairie de Paris annonce la suppression de la limite des 37 m et la possibilité de construire des tours dans la ville. Bertrand Delanoë, qui n’y était pas très favorable mais est entouré d’un lobby pro-tour, finit par s’y rallier. Avec la réduction du nombre de logements sociaux lié au projet TGI porte de Clichy, augmenter la hauteur des tours est la solution qui lui permet de maintenir un nombre de logements sociaux dans le quartier comme il le souhaitait.

A partir de juin 2009 la Semavip organise des Réunions de Concertation sur la ZAC Clichy-Batignolles qui ont pour but de donner la parole aux habitants du quartier pour réaliser les bons choix. Organisé par une entité marketing la pseudo réunion de concertation est une présentation qui a pour seul but de faire taire ceux qui auraient des objections. Le compte rendu, qui est réalisé par l'entité marketing, est édulcoré.

Pour de nombreuses personnes le projet n'était au début en pratique qu'un bétonnage massif des Batignolles sans prise en compte du futur des habitants. Les opposants présents, où pas, dans les Réunions de Concertation, étaient actifs dans d'autres instances pour rendre le nouveau quartier plus humain.

Le 29 avril 2009 : Nicolas Sarkozy, Président de la République, annonce son projet du Grand Paris (pas du tout celui dont on parle en 2017).

Poussé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Françoise De Panafieu et Brigitte Kuster Nicolas Sarkozy annonce qu'il descide d'installer la Cité Judiciaire sur la ZAC Clichy-Batignolles. La Cité Judiciaire regroupera le tribunal de grande instance (TGI) et la Direction Régionale de la Police Judiciaire (le 36 Quai des Orfèvres).
Dans le projet Grand Paris, Nicolas Sarkozy intégre la ligne de métro 14 avec une station à Pont Cardinet (si utile c'est en 33 eme minute du discours).

2009 : Anne Hidalgo est adjointe au maire de Paris depuis 2001. Elle est chargée de l’urbanisme pour la Mairie de Paris. Pour être en phase avec projet du Grand Paris la Semavip est remplacée en octobre 2010 par la SPLA Paris-Batignolles-Aménagement. Anne Hidalgo devient présidente de Paris-Batignolles-Aménagement. Depuis 2008 Anne Hidalgo pousse à construire jusqu'à 50 métres.

Réunion publique du 8 avril 2009:
Le 8 avril 2009 se tenait une réunion publique pour présenter le projet de la ZAC des Batignolles. En fait de première réunion de concertation, il n'y a eu que de la présentation. Un compte rendu sur les questions posées devait être envoyé à ceux qui l'avaient demandé mais cela a du être abandonné. Pourquoi ? présentation du 8 mars du projet
Les 300 personnes présentes à la réunion ont découvert que dans l'après midi du même jour le STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France) venait d'annoncer le prolongement de la ligne de métro 14 pour pouvoir alléger la ligne 13 qui est saturée depuis longtemps.

Au milieu de la photo, Annick Lepetit, députée de la 17ème circonscription est très active sur le projet.

De nombreuses questions seront abordées lors des futures réunions de concertation. Lors de ces réunions futures les points importants pour l'avenir du quartier des Batignolles seront abordés dont: La hauteur des immeubles.

Quelques chiffres de base ont été confirmés lors de la présentation du 8 avril 2009:
3500 logements, 8000 personnes,
109 400 m2 de bureaux et activités,
11 500 m2 de services et commerces,
29 900 m2 d'équipements publics.
4 groupes scolaires, 1 collège, 2 gymnases, 3 crèches.

En reprenant les chiffres du 8 avril, et en ajoutant 7000 pers (fonctionnaires et actifs) pour la Cité Judiciaire, on arrive à 25.000 personnes (avec 2,3 hab / foyer et 17 m2 de bureau et commerces/ actif) et 23600 en borne basse (avec 2,0 hab par foyer).

La Semavip (ou la Mairie suivant la réunion du 8 avril 2009) devait mettre à disposition du public un site web qui n’existe toujours pas.

Afin de pouvoir donner une idée du projet Didier Favre (habitant citoyen) réalise une première modélisation 3D accéssible à tous sur son site web. Juin 2009
Image de la modélisation 3D des volumes.

2009 : Détails de l'opposition aux choix d'urbanisme.

Juin 2009 : Les travaux avancent. Une vidéo du site.

Juin 2009 Démolition des halles de la gare de marchandises en Juin 2009 (ci-dessus)

Décembre 2009 : Lors d'une réunion au gymnase Biancotto Bertrand Delanoë a défendu durement son augmentation de la hauteur des immeubles de 37 mètres (imposé par le Plan local d'urbanisme PLU) à 50 mètres et son augmentation arbitraire du taux de logements sociaux de 50 à 55%. Face à Brigitte Kuster (UMP) maire du 17eme, Bertrand Delanoë a affiché son ambition initiale de l'an 2000 d'utiliser les futurs habitants du projet Clichy-Batignolles à des fin électoralistes.

Le Conseil d’Administration de Paris-Batignolles-Aménagement est composé de : Anne Hidalgo (Présidente), Annick Lepetit (Vice Présidente), Jean-Pierre Caffet, Pierre Mansat, Brigitte Kuster, Hervé Benessiano et pour le Département de Paris d’Isabelle Gachet, Jean-Yves Mano, Yves Contassot, et Jérôme Dubus.

2009 Le plan général du projet
Le plan général du projet.

2010 : Les discussions difficiles sur les hauteurs des immeubles et le nombre de logements sociaux vont continuer entre Brigitte Kuster et Anne Hidalgo qui défend la ville dense. Les Verts se sont toujours battus contre la hauteur, jugeant que les tours sont énergivores. Les Verts étaient liés au PS et la Mairie de Paris. Les Verts n'iront pas au conflit pour confirmer le coté énergivore des immeubles de grandes hauteurs.

Brigitte Kuster défend le prolongement de la ligne 14 avec une station à Pont-Cardinet et une station à la Porte de Clichy. Jean-Paul Huchon ( PS - Conseil régional d'Île-de-France) s'opposera longtemps à cette alternative au parcours prévu qui ne passait pas dans les Batignolles.

2010 - La maison du projet :

La batiment de l'horloge renommé La maison du projet devient être le lieu d'information sur l'avancé des travaux du projet Clichy-Batignolles.

En novembre 2010 le Conseil de Paris révise le plan local d'urbanisme (PLU) pour augmenter le plafond de 37 mètres pour des tours d'habitations de 50 mètres et des tours de bureaux jusqu'à 180 mètres de haut.

2011 :

Juin 2009 Les derniers butoirs de la gare de marchandises des Batignolles en février 2011.

2011 :Construction des premiers immeubles et du parking rue Cardinet.

Octobre 2011: Les travaux sont commencés sur l'ensemble de la ZAC Clichy-Batignolles.

Octobre 2011
L'immeuble Quintessence de Nexity. Au premier plan on voit la réalisation du saut de loup dans le parc Martin Luther-King (avec la grue bleue en octobre 2011).

marketing des nouveaux immeubles
Un panneau publicitaire pour promouvoir les nouveaux immeubles.

Ci-dessus, réalisation d'un ensemble en béton de 600 mètres de long qui va recouvrir une partie des voies ferrées


Une partie des moyens

2012 : François Grether a reçu le Grand Prix de l’Urbanisme 2012 décerné par un jury constitué de professionnels placés sous le haut patronage du ministre en charge de l’Urbanisme, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement.

L'architecte François Grether est responsable de l'urbanisme de la ZAC Clichy-Batignolles. Il défend la hauteur à 50 mètres en disant que cela permet d'atténuer la compacité. Il dit que cela donne des vues formidables en haut et en bas des distances entre batiments qui évitent des vis-à-vis trop étroits.

urbanisme et architectes

2012 : Paris Batignolles Aménagement a retenu quatre groupements d’opérateurs pour la réalisation de la première phase du secteur Ouest de la ZAC Clichy-Batignolles : Emerige, Kaufman & Broad, MAB Development/Bouwfonds Marignan Immobilier et Sefri-Cime/AG2R La Mondiale.
Chaque groupement a lancé un appel à candidatures auprès d’équipes de maîtrise d’œuvre regroupant architectes, paysagistes et BET. En juin, onze architectes sont désignés pour concevoir la première phase (104 000 m2) du secteur ouest de la ZAC Clichy-Batignolles. Christian Biecher et MAD sont associés au promoteur Emerige ; AAVP (Vincent Parreira) et Aires Mateus à Kaufman & Broad ; Gaëtan Le Penhuel, Saison Menu et agence Sud à Bouwfonds Marignan Immobilier et MAB Development ; Jean-Paul Viguier et Search à Sefri-Cime et AG2R La Mondiale. Parallèlement, le bailleur social Paris Habitat a retenu la jeune agence londonienne Cécile Brisac & Edgar Gonzalez et l’atelier parisien Antoine Regnault.

L’ensemble du projet est un éco-quartier. Dans les choix écologiques : Des matériaux comme le PVC sont interdits, la collecte des déchets est automatisée, les rejets d’eaux pluviales sont réduites de 50% par rapport à un projet classique et les exigences énergétiques du quartier sont supérieures à celles de la RT 2012 (la réglementation thermique en vigueur pour les bâtiments neufs).

François Grether porte une grande attention aux questions d’usage et aux modes d’habiter et de travailler.

Tranchant totalement avec l’architecture haussmannienne si caractéristique de Paris, les choix d'urbanisme de François Grether sont régulièrement critiqués par d'autres architectes qui préfèrent un urbanisme sobre qui conserve des concepts Haussmannien ou un urbanisme écologique non énergivore.

Le prix de vente des appartements neufs de la ZAC Clichy-Batignolles:
Le manque de logements sur Paris, et pas uniquement de social comme le dit la Mairie de Paris, a eu pour conséquence que tous les programmes immobiliers neufs de la ZAC Clichy-Batignolles se sont vendus très rapidement. Le programme Quintessence de Nexity est le premier dans le temps. La vente des appartements sur le parc à été très rapide. Les vendeurs "debouts" ont (aux dires de la Direction Commerciale de Nexity) bradé les appartements autour de 8.600 euro du m2 alors que les clients acceptaient de mettre 10.000 du m2. L'inauguration de l'agence a été annulé au dernier moment et les invités se sont retrouvés devant une porte close et sous la pluie. Fin 2011 certains appartements avec vue sur le parc étaient déjà revendu à 12.300 euros du m2.


L'immeuble Quintessence de Nexity fin janvier 2012.

Le second programme immobilier neuf de la ZAC Clichy-Batignolles de VINCI porte le nom de Saussure et donne sur le Bld Pereire. Le luxe du programme immobilier Saussure avec ses terrasses avec l intégration d un batiment historique au milieu en fait un ensemble de qualité Le prix moyen semble être de 12.000 euros du m2.

Immeuble Parc17 de VINCI
L'immeuble Parc17 de VINCI est celui qui est devant l'hotel Ibis. Un point fort pour les habitants: Une facade est plein sud. Pour celui qui veut un balcon avec vue c'est parfait (voir ci-dessus). Du 10eme et du 11eme étage on verra très bien la Tour Eiffel et l'espace des terrasses de ces deux étages me fait envie. L'entrée à Parc17 est dans la nouvelle rue Bernard Buffet (peintre français expressionniste).

Travaux de la dalle au niveau des installations de la SNCF Janvier 2012 : Travaux de la dalle au niveau des installations de la SNCF.

2012 : Ouverture du parking rue Cardinet. L’immeuble Quintessence, bâtiment rue Cardinet au toit en escaliers couvert de panneaux photovoltaïques, a accueilli ses premiers habitants en juillet.

2012 : Choix d'utiliser la géothermie pour le chauffage de la ZAC qui s'affiche comme un écoquartier.

Septembre 2012 : Présentation des maquettes du projet de la ZAC.

Dimanche 29 septembre 2012 :
Ceux qui étaient à la journée marketing du dimanche 29 septembre 2012 ont constaté que le projet avance bien.

Vous pouvez profiter des animations qui étaient agréeables, des visites intéressantes ainsi que la simulation 3D qui était époustouflante pour l'époque (bravo Monsieur GG). Pour cette journée, merci à Monsieur DB et Madame CM et je souhaite ajouter Madame ASC.

Novembre 2012 : Annick Lepetit succède à Anne Hidalgo en tant que présidente de la Société publique locale d'aménagement Paris-Batignolles Aménagement, qui conduit, pour la Ville de Paris, l'opération d'aménagement de l'écoquartier Clichy-Batignolles.

2013 : De nombreuses personnes se renseignent sur le quartier. Pour cela il fallait aller à la maison du projet le dimanche après-midi pour rencontrer Pavin C. qui répondait à toutes les questions sur l'avenir du quartier.


La ZAC Clichy-Batignolles coté Est photographié du TGI.

En 2013 une nouvelle rue est créée pour acceuillir le programme immobilier Est : Rue René Blum.

2014 :
Les travaux du prolongement de la ligne 14 du métro commencent. Le tunnel sera de 3,6 km de long dont une partie sous le parc Martin-Luther-King. Les travaux de la gare Pont-Cardinet ont nécessité le déplacement des terrains de sport qui étaient au niveau de la maison du projet (rue Cardinet) vers la partie du parc située au nord de la petite Ceinture et proche du boulevard Berthie. Si utile la suite sur le prolongement de la ligne de métro 14.

Les travaux du prolongement de la ligne 14 du métro touchent la Maison du Projet qui change et ouvre sa nouvelle porte au 155 bis rue Cardinet.

La commercialisation du premier projet immobilier au niveau de la dalle SNCF a commencé chez le promoteur Kaufman & Broad.
Une vue de la construction des immeubles devant la dalle SNCF:


Le 11 juin 2014 un accord de toutes les parties est signé pour commencer le prolongement de la ligne 14 de métro avec une station à Pont Cardinet et une préparation pour permettre un jour de relier la station Rome.

Eté 2014 : Ouverture de la 2e phase du parc avec la partie nord.

Octobre 2014 : Le conseil d'administration de Paris Batignolles Aménagement a nommé Jean-François Danon directeur général de la SPLA.

Octobre 2014: Présentation de l'urbanisme par le Pavillon de l’Arsenal :
Le Pavillon de l’Arsenal a organisé trois jours de présentation de l’ensemble du projet d’urbanisme. Dont sous une forme particulière. L'urbanisme sous forme de jeu vidéo avec des  lunettes immersives Oculus-Rift, la grande nouveauté high-tech de Facebook, est à voir avec l'entreprise Vectuel (c'est toujours GG depuis 3 ans). La solution permet de réaliserun  visite en réalité virtuelle dans les Batignolles de 2020. Brigitte Kuster et Cedric Lecomte-Swetchine avec les lunettes Oculus-Rift
Valérie Nahmias, Brigitte Kuster et Cédric Lecomte-Swetchine avec les lunettes Oculus-Rift.

Brigitte Kuster
Présentation par le Pavillon de l’Arsenal


Présentation par le Pavillon de l’Arsenal avec une grande maquette.

Fin 2014 : Construction de l'immeuble Parc17. Le restaurant du Belvédère au second plan :
Construction de l'immeuble Parc17. La future rue Bernard Buffet est au niveau de la palissade entre le parc et l'immeuble Parc17.

La commercialisation du premier projet immobilier au niveau de la dalle SNCF a commencé chez le promoteur Kaufman & Broad.
Une vue des immeubles du côté Ouest:


2015 : Le côté Ouest prend forme.

La maquette des immeubles du côté Ouest
La maquette des immeubles du côté Ouest.

Clichy Batignolles canal plante et Lot O2 d Emerige
Le canal planté à l'Ouest du Parc. Le canal est dans l'axe du TGI en petit et flou au fond (désolé pas facile à voir). Au premier plan la maquette de l'immeule du Lot O2 d'Emerige
Au gauche, en gris, la rue Mstislav Rostropovitch. Voir détail ci-après :
rue Mstislav Rostropovitch
Mstislav Rostropovitch à Berlin.
Mstislav Rostropovitch est devenu publiquement célèbre
pour son interprètation des oeuvres de Bach avec son violoncelle
trois jours après la chute du mur de Berlin le 11 novembre 1989.


Son nom a été donné à la rue
relie la rue Cardinet au boulevard Berthier
à l'allée Colette Heilbronner en desservant les immeubles
de logements et de bureaux de la Butte des Batignolles.


Mstislav Rostropovitch a été un Violoncelliste, pianiste,
chef d’orchestre, né en 1927 à Bakou en URSS,
il obtient une renommée internationale.
Les plus grands compositeurs du 20e siècle
ont écrit pour lui. En 1974, son soutien au dissident Soljenitsyne
lui vaut un exil de 25 ans aux États-Unis.
En 2016 la rue Mstislav Rostropovitch est un chantier : rue Mstislav Rostropovitch en chantier

De l'autre coté du parc, coté Est, les travaux avancent mais pas assez vite pour ceux qui regardent mois après mois la date d'amménagement. immeuble Parc17
L'immeuble Parc17 en septembre 2015. Les jets d'eau du parc Martin Luther-King au premier plan.

2016 : Le secteur Ouest de la ZAC est en chantier. Le TGI avance rapidement. Il est à 160 mètres de haut.
Batignolles TGI
Le TGI à 160 mètres de haut.

La patrouille de France vu des Batignolles
La patrouille de France vu des Batignolles avec les immeubles en construction le 14 juillet 2016.

Pont en construction aux Batignolles
Le pont en construction sur l'espace du parc MLK mi juillet 2016. Il y a également une passerelle en construction.

Novembre 2016 : Paris Batignolles Aménagement et la société Emerige ont signé l’acte de vente du lot O2, dernière cession du secteur ouest de l’opération Clichy-Batignolles. Dans ce projet il y a l’architecte Christian Biecher et un batiment à 50 m dessiné par l’architecte Chinois Yansong Ma (premier immeuble en France).

Une bonne vision de l'ensemble de la période du projet, de 2000 à 2017, permet de dire que les deux partis politiques opposés engagés sur le projet et l'ensemble des intervenants techniques et participants ont permis d'atteindre une solution complète et humaine. A ceux qui vont y habiter d'y vivre en harmonie.

Les immeubles en construction
Les immeubles en construction fin 2016: Au milieu coté parc le lot o4a de 150 logements sociaux de Paris Habitat (échafaudage de couleur rouge) de Brisac Gonzalez Architects. A sa droite on voit le lot o4b du promoteur Kaufman & Broad (immeuble Emergence) qui est des architectes Vincent Parreira et Manuel Aires Mateus.

Geoffroy Boulard  Mairie Paris 17eme
Geoffroy Boulard et Philippe Guerre
(Mairie Paris 17eme) avec la vue
sur la ZAC Clichy-Batignolles :
Geoffroy Boulard et Philippe Guerre de la Mairie Paris 17eme avec la vue sur la ZAC Clichy-Batignolles (octobre 2016)

La suite de la lecture avec le programme immobilier est ici : l'Urbanisme de Clichy-Batignolles.

début de page Urbanisme de la ZAC Clichy-Batignolles, Paris 17eme Urbanisme de Clichy-Batignolles






Plan du Site