Article de presse de mai 2017 du leparisien.fr 75017 : Les riverains s’opposent à l’ouverture nocturne du parc Martin Luther-King.
Le parc Martin-Luther-King, ouvert en 2007, est le plus grand espace vert du nord ouest de Paris. Il est connu pour le témoignage ferroviaire du quartier des Batignolles et pour son environnement écologique. Aujourd’hui, il fait parler de lui pour la nouvelle fronde des habitants qui s’élèvent contre son ouverture toute la nuit en été, comme cela a été le cas en 2015, du fait de la canicule, et l’année dernière encore. « L’ouverture toute la nuit de certains parcs parisiens correspond d’une part à une véritable attente des Parisiens, et d’autre part à une volonté de la Ville de leur offrir la possibilité de se réapproprier l’espace public et de créer des lieux de fraîcheur la nuit », souligne le cabinet de Pénélope Komitès, adjointe à la maire de Paris en charge des espaces verts.
« Mais nous n’en pouvons plus. Nous ne voulons pas subir les tapages nocturnes trop fréquents, les jets de bouteilles sur nos balcons, les trafics en pleine nuit - de drogue ou de prostitution - et les courses de motos sous nos fenêtres », clame Aline, 49 ans, mère de trois enfants et présidente du conseil syndical d’un immeuble du quartier. Car ici, contrairement aux autres parcs de la Ville qui ont été ouverts toute la nuit l’été dernier (dont Kellermann (XIIIe), Montsouris (XIVe), Citroën (XVe) ou les Buttes-Chaumont (XIXe), les immeubles ont été édifiés juste en bordure du parc.
« L’opération immobilière qui a rapporté beaucoup d’argent à la Ville faisait la promotion d’un environnement nocturne calme. Ce qui a permis aux opérateurs de vendre les appartements entre 10 000 et 12 000 € du mètre carré. Or on est loin du compte », estime le cabinet de Brigitte Küster, maire LR du XVIIe.
Plus de 4 000 signatures ont déjà été rassemblées l’été dernier. « C’est pourquoi nous voulons prendre les devants et alerter la Ville », prévient Geoffroy Boulard, premier adjoint à la maire d’arrondissement. Dans un vœu présenté au Conseil de Paris de mardi, les élus locaux comptent demander à Anne Hidalgo, de « s’engager à ne pas ouvrir la nuit le parc Martin-Luther-King et à renforcer immédiatement les effectifs de sécurité ». Elue PS, Annick Lepetit est prête à soutenir cette demande, si un compromis est trouvé pour ouvrir seulement une partie de la nuit.
A l’hôtel de Ville, on reste prudent. « La liste des parcs qui seront ouverts cet été toute la nuit sera communiquée dans les prochaines semaines ». Le parc du XVIIe en fera-il partie ? Aline et ses voisins espèrent bien. « Autoriser jusqu’à minuit serait déjà trop tard. Vous imaginez, tous les soirs ? D’autant que les mauvaises habitudes sont déjà prises ». Depuis le 1er mai 2017, le parc reste ouvert jusqu’à 21h30.
leparisien.fr


Commentaires personnels : Ce sujet est récurrent pour les habitants dont les appartements sont autour du parc Martin Luther-King. En effet le projet initial a retenu de construire les immeubles des propriétaires à la limite du parc sans laisser un espace pour un jardin privatif entre le parc et le mur de façade de l'immeuble. Pour le dire autrement les promoteurs du béton ont utilisé le parc comme pseudo jardin privatif et c'est la communauté qui a payé, grâce au parc, pour le confort de ces habitants. Le gag c'est que le retour de bâton est mené par la même équipe politique qui a retenu ce principe. On est en droit de se demander si cela n'entre pas dans un calcul ? Pire ceci a été défini à une date bien antérieur à ce que pourrait l'imaginer les nouveaux habitants actuels. La raison de fond est de faire accepter en force la mixité sociale mais cette doctrine d'imposer un comportement est une hérésie de décideur politique.
Le message de Madame Hidalgo, Maire de Paris, est que les familles modestes, où les personnes s'entassent dans des appartements pour dormir, profitent de la fraicheur du parc pour un meilleur confort. En réalité, en tant que parents raisonnables, ces familles modestes sont les premières à fuir le parc dès que la nuit tombe.
Un autre élément pratique à prendre en compte sur la raison de l'ouverture toute la nuit est que les gardiens habitent en banlieue. Ils ne peuvent pas prendre un train après minuit.
La solution acceptable par tous serait d'aller dans le sens de Madame Hidalgo, positif pour les personnes défavorisées, en se limitant à l'heure raisonnable pour les familles comme pour les gardiens.
Est-ce que 23H30 ne serait pas la meilleure heure de fermeture du parc ?
L'écosystème naturel du parc serait le premier à remercier la tranquillité mérité suite à la surpopulation présente dans la journée.