cardinet bassin humide
Sur l'un des cotés du parc il y a un long fossé humide. Ce bassin accueille des plantes qui vivent dans l'eau ou sans eau en fonction des saisons. Lefossé humide est alimenté naturellement par les eaux de pluie. L’éolienne permet de réguler les eaux pluviales. Un second bassin dit bassin biotope accueille une végétation aquatique dont des nénuphars. La gestion de l'eau est un sujet important pour le Parc.
La gestion environnementale et paysagère de l’eau

Au parc des Batignolles, l’eau est déclinée sous diverses formes. Si la place des jets d’eau a un objectif purement esthétique et ludique, les autres éléments liés à cette thématique permettent d’allier développement durable et aspect paysagé tout en créant de riches écosystèmes.

Le grand bassin paysager (3 000 m²), dit « bassin biotope », est composé de deux plans d’eau qui présentent un triple intérêt :

- l’eau non potable alimente le premier bassin et transite par un déversoir dans le deuxième. Les plantes aquatiques qui s’y épanouissent permettent une décantation et un filtrage naturel de l’eau qui, une fois épurée, sert de complément pour l’arrosage du parc. D’autres bassins et une cascade complèteront ultérieurement ce dispositif ;

- c’est un bassin particulièrement esthétique, planté d’espèces végétales aquatiques ;

- un écosystème aquatique varié et une faune particulièrement riche (canards, poule d’eau, araignées d’eaux, libellules, poissons…) s’y développent. Le bassin contribue ainsi au développement de la biodiversité à Paris.

Fossé humide en hiver

Par ailleurs le fossé humide (ci-dessus en juillet 2007), qui longe l’allée menant de l’entrée Lemercier au Bâtiment de la Forge, possède lui aussi un triple intérêt :

- il recueille les eaux de pluie ruisselant sur la moitié des surfaces minérales du parc, l’excès d’eau du fossé étant redirigé vers une cuve de stockage. Une éolienne pompe mécaniquement l’eau du bassin biotope pour apporter un complément en période sèche ;

- il offre un paysage qui varie à chaque saison, composé de plantes de milieu humide, comme l’iris, le roseau, la salicaire, le carex, etc ;

- il crée un écosystème de type humide, milieu rare dans les jardins parisiens. Cet hiver, une nichée de canards, probablement venue du square des Batignolles, a vu le jour en bordure du fossé humide, pour aller grandir dans le bassin biotope…


Le circuit de l’eau dans le parc:

Le circuit de l’eau dans le parc

Pour compléter ce dispositif, une cuve de stockage d’une capacité de 1500m3 de 10m de haut est enterrée sous la place des jets d’eau. Elle a pour objectif de recueillir les eaux de pluies et les eaux épurées du bassin biotope, afin de les utiliser pour une partie des besoins en arrosage du parc.


Cuve d'eau sous la place des jets


Ci-dessous la salle technique avec des turbines et des pompes est. Une installation aussi sophistiquée impose une machinerie complexe. Le couloir des fontainiers est sous la place des jets.
Les pompes

écran du pupitre de contrôle des pompes et de la cuve.


Ce dispositif permet de limiter les rejets d’eau pluviale dans les égouts (sauf pluies exceptionnellement importantes) et d’éviter l’utilisation d’eau potable pour l’arrosage du parc.
recyclage-des-eaux-ruissellement
Principe du recyclage des eaux de ruissellement
Gestion de l eau dans le parc

Gestion  eau parc Batignolles


Détails sur la gestion de l eau dans le parc Martin Luther King.


Gestion-eau-parc-Batignolles


Panneau d'explications sur le fossé humide.

2010-09-Batignolles
Le fossé humide en septembre 2010.

Cardinet Paris 17
Le fossé humide du parc Martin-Luther King en janvier 2017.

Cardinet Paris 17
Le fossé humide en mai 2016.



début de page Le fossé humide - Parc Clichy-Batignolles La Suite de l historique






Plan du Site