La Police Judiciaire Parisienne connu sous le nom de Quai des Orfèvres a quitté le célèbre 36 quai des Orfèvres pour les Batignolles.

Le Bastion des Orfèvres
Le nouveau nom est le 36 Bastion des Orfèvres (photo 2017).

La rue ou est le 36 Bastion des Orfèvres s'appelait rue Rostropovitch. Changeant pour le nom rue du Bastion, le nom Mstislav Rostropovitch s'est reporté, suivant le choix de la Maire de Paris, sur la prolongation de la rue vers Cardinet qui à ce moment n'était que sur plan sous le nom axe Nord-Sud.

Le 36 Bastion des Orfèvres aux Batignolles
Voici le nouveau batiment bleu en bas à droite de la photo. Le 36 Bastion des Orfèvres qui est la police judiciaire qui regroupe différentes équipes dont des spécialistes en Cybercriminalité. Sur la gauche de la photo, le TGI (palais de justice). Les deux batiments sont reliés par un passage protégé (photo mars 2017).

batiment de la Police Judiciaire
Le 36 Bastion des Orfèvres : Le dessin initial du batiment de la Police Judiciaire.

Le 36 quai des Orfèvres
Le 36 quai des Orfèvres vu du côté Parc Martin Luther-King (photo avril 2017).

1700 limiers de la brigade criminelle, de l'antigang, de la répression du banditisme, de la protection des mineurs, des affaires économiques et financières ou encore de l'identité judiciaire qui étaient disséminés sur 15 sites différents, convergent vers le site du 36 Bastion des Orfèvres aux Batignolles.

Logo de la Police judiciaire
Logo de la Police judiciaire.

En mai 2017 les premières personnes arrivent sur les lieux et découvrent, entre autre, le problème de l'accès au périphérique sud à la porte de Clichy.

Le Bastion des Orfèvres
Salle de crise au 36 rue du Bastion.

Le Bastion des Orfèvres
Stand de tir.

Le Bastion des Orfèvres
Cellule de la DRPJ de Paris.

Article de Paris17 de la Marie du 17eme de décembre 2017 :
Le Bastion des Orfèvres
Le Bastion des Orfèvres
Le Bastion des Orfèvres
La PJ au 36 Bastion des Orfèvres.

Le 36 Quai des Orfèvres doit une partie de sa renommée au commissaire Maigret. Installer le 36 Bastion des Orfèvres dans Les Batignolles avait un sens dans la mesure où, dès son arrivée à Paris, Georges Simenon s'était installé rue des Batignolles (en 1922). Comme lui son héros, le commissaire Maigret (90 ans en 2019), connaissait bien Les Batignolles où il enquêtait entre la rue Nollet et la rue des Dames, dans " Maigret se trompe ". Au-delà de la Place de Clichy, vers Blanche, on entrait dans le périmètre des crimes.

2019 : 1800 personnes travaillent dans le bâtiment de 8 étages, 4 sous sols, et deux rez de chaussée (haut et bas).



Home Avant La PJ au 36 Bastion des Orfèvres. La suite

Lien vers le Plan du Site.

Les images affichées sont adaptées à un grand écran type ordinateur de bureau ou télévision. Si vous souhaitez une qualité adaptée à un Smartphone (ou réduction carbone), cliquez sur le bouton ci-dessous.