Le Parc Martin Luther-King dans le quartier du même nom.

Parc Clichy-Batignolles
Les jardiniers du Parc Martin Luther-King arrachent les mauvaises herbes dont le Chiendent (fin mars 2019).

Parc Clichy-Batignolles
Le retour du printemps (fin mars 2019).

Parc Clichy-Batignolles
L'équipe de Segex recherche les fuites d'eau bassin. Pour cela il faut vérifier toute la surface de la membrane en caoutchouc. Le muret provisoire du premier plan est utile pour séparer le bassin en sous bassins pour cibler la recherche. En bas du tuyau bleu, il y a une pompe pour vider chacun des sous bassins. Ensuite il faut enlever la terre et les pierres pour atteindre la membrane pour pouvoir la contrôler (fin mars 2019).

Parc Clichy-Batignolles
Des barrières pour protéger la biodiversité (fin mars 2019).

Jacqueline Osty (La paysagiste) voulait une proximité des usagers du parc avec la nature. Elle disait que les passants respecteraient les plantations par amour pour la nature. Etant surpris de ce choix, je lui avais fait remarquer que les bordures métalliques très basses du square des Batignolles limitaient les espaces sans gêner aucunement le regard pour apprécier l'espace de nature en ville. Je m'étais également demandé si le choix d'absence de délimitations n'était pas pour limiter le coût mais sans oser lui demander ?
Dans le parc, une partie des usagers détruisent de tout : Branches d'arbre, plantes, système d'arrosage, pelouses pendant la période hivernale de repos. Pour tenter de limiter la dégradation de l'espace planté les jardiniers ont réalisés des chemins balisés. Malgré cela les usagés continuent de modifier l'environnement à leur profit en créant un autre chemin pour réduire la distance de leurs déplacements. Au printemps 2019 les jardiniers ont installé de nombreuses barrières pour préserver la biodiversité.

Parc Clichy-Batignolles
Le Parc Martin Luther-King dans Les Batignolles.

Les végétaux du Parc Martin Luther-King : Les types de végétaux qui marquent le changement des saisons sont privilégiés: Les graminées, les roselières, les nénuphars, les aulnes, les saules, les pommiers, les savonniers, les petits chênes et les érables.

Grâce à ces choix, le parc Cardinet se distingue des autres parcs parisiens par son caractère original fortement affirmé. Le choix d'introduire une végétation essentiellement constituée de vivaces fleurissant d'avril à octobre renforce cette sensation de reconquête par des variétés cousines d'une végétation sauvage, empiriques, d'herbes folles de talus ou de fleurs de barrière : des budieyas horticoles, des chardons ou cardes-bettes, des tritomas aux inflorescences en épis, allant en dégradé du jaune au rouge.

Plutôt que l'anthémis, c'est la gaillarde jaune et rouge qui a été retenue pour les bordures.
Ces filles des champs montées à la ville s'accommodent fort bien du voisinage des graminées, des delphiniums et des campanules.

Il y a des nouvelles espèces qu'on ne trouve pas forcément dans les jardins comme certaines graminées, les brises, ou les chardons.

Le long de la grande allée qui mène rue Cardinet, de magnifiques sauges bleues ou de hautes anémones, inédites.

Jacqueline Osty : Chaque allée sera soulignée par une essence particulière. Les alignements, rue Cardinet, seront composés de tilleuls, de merisiers et de pyrus; pour les allées du centre l'été, les chênes, les frênes et les tulipiers ont été choisis. Les platanes seront plantés sur les allées allant d'ouest en est. Plus près de Berthier le visiteur découvrira l'automne avec les érables et, en bordure du boulevard, les conifères associés à l'image de l'hiver.

Batignolles côté rue Cardinet
Le fossé humide du parc Martin Luther-King. Au second plan la rue Cardinet et Les Batignolles (mai 2011).

Juillet 2007 à vu l'ouverture de la première tranche du parc Clichy-Batignolles. Deux grandes allées traversent le parc. Au milieu, Un chemin oblique.

Des canards heureux aux Batignolles
Des canards heureux aux Batignolles.

Le printemps aux Batignolles
Le printemps dans Les Batignolles.


Le printemps dans le Parc Martin Luther-King.

Parc Clichy-Batignolles
Parc Martin Luther-King.

Les Bornes Wifi
Les Bornes Wifi installées par la Mairie dans les parcs de Paris permettent d'utiliser son ordinateur dans un cadre agréable.



Les visiteurs du Parc Clichy-Batignolles
Les visiteurs réguliers partageront les métamorphoses selon les saisons et l'évolution de la végétation avec le temps.

Le printemps dans le parc.
Le printemps dans le parc Martin Luther-King (30 mars 2019).

Les jardiniers préparent le saut de loup.
Les jardiniers préparent des nouvelles plantations pour le printemps sur le saut de loup au niveau de la rue Cardinet (à droite) (avril 2019).

Les jardiniers préparent le saut de loup.
Les jardiniers préparent le saut de loup pour planter des épineux (avril 2019).

Livaison de nouvelles plantes.
La livaison des nouvelles plantes qui vont rejoindre leur place sur le saut de loup et dans le reste du parc (avril 2019).

Tournage de film parc MLK.
Tournage d'une séquence de film dans le parc MLK (avril 2019).

Le héron guette les poissons.
Un héron guette les poissons du bassin et le même héron en vol (avril 2019).

Couché de soleil .
Couché de soleil (mai 2019).

Comme suite possible, voir La: Fête Des Jardins 2018.


Home Avant Parc Martin Luther King. La suite

Lien vers le Plan du Site.

Les images affichées sont adaptées à un grand écran type ordinateur de bureau ou télévision. Si vous souhaitez une qualité adaptée à un Smartphone (ou réduction carbone), cliquez sur le bouton ci-dessous.